Poires et pruneaux pochés au vin et épices, façon Hypocras

Poires et pruneaux pochés au vin et épices, façon Hypocras

Nous avons accompagné les poires de pruneaux bien charnus…un vrai délice avec ce sirop aux épices ! Mais attention, pas n’importe quels pruneaux ! Ceux-là viennent directement de la production des Vergers de Briteste, une belle entreprise familiale du Lot-et-Garonne (à Bruch) que nous avons eu le plaisir de rencontrer à plusieurs reprises, à l’occasion de salons gastronomiques.

Si vous les rencontrez, allez-y les yeux fermés, leurs produits sont divins et d’une qualité superbe.

D’ailleurs, petite astuce, les pruneaux achetés frais…se conservent parfaitement au congélateur plusieurs mois !

S’agissant du vin, j’ai choisi un vin de pays d’Oc, vin traditionnellement utilisé dans la réalisation de l’apéritif médiéval Hypocras. C’est un vin charpenté, généreux en arômes, parfois fruité, qui fait merveille avec ce dessert aux épices.

Ingrédients :

  • 2 cuil à café d’épices à desserts façon Grand Mère de La Cuisine des Epices
  • 6 grosses poires bien mûres et parfumées
  • 12 gros pruneaux
  • 1 bouteille de vin de pays d’Oc
  • 1 grosse cuil à soupe de miel crémeux toutes fleurs
  • 8 bâtons d’écorces d’oranges confites
  • 2 clous de girofle cassés
  • Sucre gélifiant à confiture (Fruttina Super de Dr Oetker par exemple)

Préparation (idéalement, la veille) :

  • Éplucher les poires (laissez la queue qui permettra de les manipuler facilement). Vous pouvez éventuellement couper un peu le dessous pour qu’elles tiennent debout.
  • Dans une grande casserole (ou faitout), verser le vin, y ajouter les épices, écorces d’orange, le miel, les clous de girofle. Mettre les poires à froid, avec les pruneaux, puis amener à petits bouillons. Lorsque les fruits sont cuits, les retirer. Faire réduire d’au moins la moitié pour l’onctuosité. Terminer en ajoutant un peu de sucre à confiture, jusqu’à ce que le sirop aux épices nappe la cuillère.
  • Servir (le lendemain) une poire par personne avec quelques pruneaux, et éventuellement, des amandes concassées grillées.

Astuce :

Le sucre à confiture permet d’affiner l’onctuosité du sirop aux épices, le résultat est impeccable ! Si une fois froid, vous trouvez que le sirop est trop épais, vous pouvez le diluer avec un peu de jus de fruits rouges, par exemple. A l’inverse, s’il n’est pas assez épais, faites chauffer le sirop de nouveau, puis rajoutez un peu de sucre gélifiant.

4 comments

  1. Audrey...

    ça c’est trop trop bon les poires (et pruneaux !) pochées dans du vin rouge avec des épices, mmmmmmmmmmmmmmmmh je raffole de ça, et je salive (au régime, toujours et encore, et oui, faut savoir ce qu’on veut dans la vie… et cet été je serais toute belle ! lol)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de vérifier que vous êtes bien un internaute et non un robot, merci de compléter cette opération de mathématique toute simple : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>