5 conseils pour bien choisir vos épices sans voir sa cuisine ressembler à un souk !

5 conseils pour bien choisir vos épices sans voir sa cuisine ressembler à un souk !

Plats traditionnels, cuisines du monde, desserts aux épices…les occasions ne manquent pas pour utiliser les épices au quotidien ! D’ailleurs, je fais partie de ceux qui pensent que plus on en a et mieux c’est ! Le problème, c’est que l’on se retrouve rapidement avec une kyrielle de petits pots que l’on entasse et qu’on n’utilise pas toujours.

Voici donc 5 conseils pour bien choisir vos épices sans voir sa cuisine ressembler à un souk ! En complément, vous pouvez également lire mon guide des épices.

1. Qu’avez-vous l’habitude de manger ?

Cette question toute simple constitue la base de votre sélection d’épices. Prenez le temps de bien penser à ce que vous avez l’habitude de manger au quotidien. Êtes-vous plutôt viande ? Poisson ? Légumes ? Salades ? Bec à sucre ?

Mulet braisé aux olives et tomates cerisesAiles et manchons de poulet marinés et laquésPêches rôties au macis, cannelle, badianeLégumes d'été confits au fourGratin de légumes au curry

A partir de là, vous allez davantage vous centrer sur vos habitudes de tous les jours. Voici une liste (non exhaustive) des mariages possibles entre les épices et les types de plats :

  • Poissons, crustacés, cuisines de la mer : gingembre, curry, curcuma, baies roses, coriandre, cardamome, paprika, paprika fumé ainsi que la plupart des mélanges d’épices « jaunes ». Pourquoi ? Les mélanges d’épices jaunes (curry, colombo…) se composent de curcuma (et d’autres épices). La plupart de ces mélanges iront donc bien avec le poisson. Le reste est juste une question de dosage.
  • Viandes blanches (poulet, dinde, porc…) : curry, gingembre, curcuma, piment, paprika, sumac, macis, coriandre, anis étoilé… ainsi que la plupart des mélanges d’épices « jaunes » et « rouge ». Les mélanges d’épices rouges se composent de paprika (et d’autres épices). La plupart de ces mélanges iront donc bien avec les viandes blanches. Le reste est juste une question de dosage.
  • Viandes rouges (boeuf, canard, gibiers…) : piment, paprika, paprika fumé, carvi, cumin, nigelle, sumac…
  • Légumes : noix de muscade, curcuma, gingembre, coriandre, paprika…et tous les aromates : thym, romarin, hysope, graines de moutarde, ail des ours…
  • Desserts : cannelle, gingembre, clou de girofle, cardamome, coriandre, macis, badiane, anis vert, fève de tonka…

A noter qu’il s’agit là de grandes tendances, et que tout dépend à chaque fois des aliments que vous allez utiliser ainsi que de la recette que vous allez y associer !

2. Où en êtes-vous avec les épices ?

Vous débutez ? Alors mon conseil est de vous tourner vers des mélanges d’épices tout prêts. Justes dosés, ils vous permettront de cuisiner facilement sans lire l’encyclopédie des épices. Achetez-les de façon à ce qu’ils soient bien ciblés sur vos habitudes alimentaires de tous les jours. Démarrez avec 3 ou 4 mélanges, c’est un bon début. En plus, vous pourrez utiliser vos mélanges sur différents plats, ce qui vous permettra de vous habituer aux épices progressivement, de prendre vos marques, d’identifier si vous préférez les mélanges très relevés, plus doux, aromatiques… Sur www.lacuisinedesepices.fr, vous allez trouver plein d’épices et de délicieux mélanges d’épices classés par thème (poissons, viandes, desserts…) et aussi par collection (barbecue, cuisines du monde, plats mijotés…). Un excellent moyen pour vous initier facilement aux épices ! Voir le site…

Vous avez l’habitude d’utiliser les épices ? Il serait donc intéressant de vous équiper de quelques épices « pures » + quelques mélanges d’épices. S’agissant des épices pures, choisissez celles que vous utiliserez facilement sur beaucoup de plats et ne vous dispersez pas trop. Gingembre, cannelle, badiane, fève tonka, safran…sont de bons classiques à avoir. Ensuite, optez pour joli choix de mélanges d’épices. Choisissez-en 4 ou 5 que vous utiliserez facilement et faites-vous plaisir en vous offrant 1 ou 2 mélange d’épices supplémentaire pour découvrir de nouvelles saveurs, tester d’autres goûts… Sur www.lacuisinedesepices.fr, vous allez trouver plein d’épices pures et de délicieux mélanges d’épices classés par type de plat et aussi par collection (cuisines du monde, plats mijotés, salades…) : voir le site

Vous êtes un expert des épices ? Je n’ai donc probablement pas de conseil à vous donner 😉 en dehors de faire peut-être un peu de tri dans vos épices ? Jetez celles que vous n’utilisez pas et qui ont un peu vieilli, remplacez-les par des stocks nouveaux et frais d’épices que vous avez l’habitude d’utiliser. Les experts des épices sont généralement épicuriens, curieux de nature et adorent tester de nouvelles saveurs. Je vous encourage donc à vous aventurer sur ce joli site www.lacuisinedesepices.fr sur lequel vous trouverez sans doute votre bonheur : cliquez ici pour le découvrir

3. L’art de bien ranger ses épices…

Ranger ses épices

Des épices bien rangées sont des épices que vous allez utiliser souvent, et faciles d’accès. Un accès facile permet en effet de faire une bonne rotation et donc d’utiliser toutes les épices, y compris celles du fond 😉 ! C’est pourquoi leur rangement dans votre cuisine est essentiel. Des épices rangées au mauvais endroit ou peu accessibles seront certainement oubliées…

Mais avant de parler rangement, parlons de conservation car vous allez voir que tout est relié. Ainsi, les épices se conservent…dans le noir et au sec ! Oubliez cette jolie idée de conserver vos épices dans des pots en verre sur vos étagères de cuisine en guise de décoration. Pourquoi ? La lumière oxyde les plantes. Les épices étant à la base, des plantes, elles doivent être absolument protégées de la lumière, sinon, vous les garderez beaucoup moins longtemps.

Où les stocker ? Vous avez l’embarras du choix si tant est que vos épices restent protégées de la lumière : dans un placard fermé, dans une jolie boîte facile d’accès posée sur une étagère de votre cuisine, dans un tiroir… Ma préférence va clairement au tiroir car il permet un accès facile à l’ensemble de vos épices. C’est pour cela que je n’aime pas tellement la solution du placard, car on sait bien comment finissent les épices qui se trouvent au fond :-( . Donc si vous le pouvez, n’hésitez pas à libérer un tiroir de votre cuisine pour y placer vos épices et aussi : aromates séchées, poivres…

Rangement épices

4. Un peu…beaucoup…passionnément…à la folie 😉

A quelle fréquence consommez-vous des épices ? Si vous consommez des épices de façon occasionnelle, je vous conseille d’en acheter peu, mais d’en acheter plus souvent. Achetez-en 3, 4 ou 5, utilisez-les, puis faites votre réassort quelques mois plus tard. Vous aurez ainsi la satisfaction d’avoir toujours des épices fraîches en stock !

Si vous consommez des épices de façon régulière, vous avez donc certainement une grande quantité d’épices chez vous. Dans ce cas, pensez à faire une rotation régulière de vos épices : changez-les de place, faites l’inventaire de vos stocks, réalisez des recettes avec celles oubliées…

Et puis les épices, ce n’est pas pour la vie : au bout de 2 ans, sentez-les, et si elles sont éventées, ne soyez pas triste de les jeter. Soyez plutôt heureux de les remplacer par de nouvelles :-)

5. Equipez-vous de bons et beaux mélanges d’épices

Utiliser les épices pures, ce n’est pas toujours facile, cela demande un peu d’expérience surtout pour savoir comment les marier avec d’autres. Pour éviter les fautes de goût, erreurs de dosage, les mélanges d’épices prêts à utiliser sont de précieuses aides culinaires. Ayez-en toujours quelques-uns sous la main, ils permettent de réveiller, rehausser votre cuisine souvent avec beaucoup de finesse.

Avec eux, pas besoin d’en connaître un wagon sur les nuances des épices, ils vous font gagner beaucoup de temps et le résultat est toujours au rendez-vous ! Pour acheter des épices et mélanges sur internet, rendez-vous sur www.lacuisinedesepices.fr

5 comments

  1. Sha

    Faire attention aussi de ne pas accumuler les épices dans les placards parce que ça ne se garde pas 36 mois !!! (alors les épices auront perdu tout leur intérêt…)
    Mais je n’ai pas ce problème, les épices, c’est trop indispensable dans ma cuisine au quotidien !

  2. *manue

    vraiment chouette, moi j’adore les épices j’en utilise pas mal : curry, gingembre, paprika, noix de muscade, cumin, canelle …ça donne tellement de corps aux aliments et plats !

    bises

  3. Philou

    Chez moi, pas de cuisine si pas d’épices mais Sha a raison, il faut toujours vérifier les DLC car certaines épices perdent beaucoup de leur saveur en viellissant.
    Amitiés

  4. Les épices rient

    Ravie de voir que les épices s’infiltrent dans vos cuisines…pour le plus grand plaisir de nos papilles (*manue en sait quelque chose apparemment 😀 ) !
    Sha, Philou : vous avez tout à fait raison, d’ailleurs, faire attention aux épices des grandes surfaces qui sont (parfois) décevantes dans leurs arômes et perdent leur saveur rapidement…
    Autre astuce : mieux vaut les acheter en petite quantité, et renouveler les stocks régulièrement, les épices garderont ainsi toute leur fraîcheur 😉

    Amicalement, bon week end

  5. LucianoPouletroti

    Bonjour,

    Je découvre votre site avec un très grand intérêt. Néanmoins, je n’ai pas encore commandé (ce que je vais faire très bientôt)..
    Comme je crois moi aussi que l’on ne doit pas stocker trop longtemps les épices (que j’adore),je serais très heureux de trouver une sorte de petite « épiçothéque » évolutive.
    Commençons pas cinq épices de base et perfectionnons par trois ou cinq épices supplémentaires à la fois.
    Ce qui fait qu’en ayant une « épiçothèque » de base et en la réapprovisionnant , on pourrait obtenir une collection beaucoup plus complète en ajouter peu à peu pour des saveurs plus variées.

    Cordialement.
    LucianoPouletroti

    .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de vérifier que vous êtes bien un internaute et non un robot, merci de compléter cette opération de mathématique toute simple : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>