Poivre blanc ou poivre noir : lequel choisir ?

Poivre blanc ou poivre noir : lequel choisir ?

Poivre blanc…poivre noir…il est parfois difficile de choisir et j’ai envie de dire, peu importe ! Choisir un poivre est bien plus une question de goût et d’accord avec vos plats qu’une question de couleur.

Poivre blanc ou noir, lequel choisir ?

Ce n’est pas la couleur du poivre qui doit vous guider dans votre choix, ce sont plutôt ses arômes et donc sa zone de culture. Chaque poivre, qu’il soit noir ou blanc, présente des caractéristiques qui lui sont propres. A l’instar du café ou du cacao, le terroir, le mode de culture, la maturité, la récolte mais aussi séchage…vont apporter à votre poivre toute sa richesse.

C’est la même chose pour les vins : prenez un cépage cabernet, cultivé en Touraine ou dans le Sud-Ouest, il développera des arômes très différents. L’ensoleillement, la nature du sol, le climat, la culture…entrent en jeu. Pour les poivres, c’est pareil, il y a autant de différences entre un poivre noir d’Indonésie et d’Amérique du Sud. De même, à l’intérieur d’une région, il y a encore de profondes différences de goûts.

Ah oui, autre chose ! Il persiste encore une idée reçue autour du poivre blanc qui serait plus doux que le poivre noir. Ce qui est faux. Le poivre blanc de Penja, par exemple, présente des arômes riches, intenses et très chauds, plus chauds que certains poivres noirs. Encore une fois, tout est une question de terroir. Cela dit, du fait que les grains de poivre blanc n’ont pas d’enveloppe (péricarpe), leurs arômes présentent parfois un peu moins de complexité que ceux des poivres noirs.

Quelle est la différence entre un poivre blanc et un poivre noir ?

Le poivre blanc est un poivre cueilli à maturité qui a été débarrassé de son péricarpe. Lorsqu’elles sont cueillies, les baies sont rouges, elles vont être trempées afin que leur péricarpe se libère, puis les grains sont séchés.

Poivre blanc

Le poivre noir est séché avec son péricarpe. Lorsque vous goûtez un grain de poivre noir, il est intéressant de laisser fondre ce péricarpe (l’enveloppe, si vous préférez) dans la bouche parce qu’il dévoile des arômes pleins de finesse et doux. La force du poivre réside dans le cœur, à l’intérieur du grain. Personnellement, lorsque je découvre une nouvelle variété de poivre, je goûte systématiquement un grain entier, et je prends le temps de découvrir toute la richesse de ses arômes « à cru ». Parfois, c’est épique :-) mais c’est toujours génial ! Je vous invite vraiment à faire cette expérience. L’un des poivres les plus forts que j’ai goûté, c’est le poivre de Lampong, le plus étonnant pour moi reste le poivre sauvage de Madagascar. Mais mes grands chouchous, ce sont les Poivres noirs de Sarawak et de Kampot. Quoique le poivre rouge de Kampot est sympa aussi. Arf…quand on aime, on ne compte pas !

=> Retrouvez tous mes poivres du monde préférés sur www.lacuisinedesepices.fr : cliquez ici pour découvrir le site.

Poivre moulu ou poivre en grain ?

On se pose souvent cette question quand on débute son aventure avec les poivres. Depuis tant d’années que je me suis initiée aux poivres, je peux vous assurer qu’il n’y a rien de meilleur au monde qu’un poivre en grains, moulu juste au moment où vous l’utilisez. Achetez votre poivre entier et équipez-vous d’un bon moulin : Peugeot ou Le Creuset par exemple.

Ceci étant, si vous êtes passionné par les bons poivres, il vous faudra autant de moulins que de poivres différents… Comme vous êtes très bon en calcul, je vous entends déjà me dire « Didonc, c’est bien joli de collectionner de bons poivres, mais à 50€ le moulin, ça va me coûter un bras cette histoire, nan ? « . Oui, en effet :-/ . Mais comme je suis hyper sympa, je vais vous donner mon secret : j’achète des moulins à poivres chez IKEA. Ils coûtent 5,99€, leur mécanisme de broyage est en céramique et je les trouve excellents !

Moulin IKEA

Moulins à poivre Ikéa

Ces moulins m’accompagnent depuis plusieurs années et m’offrent entière satisfaction pour l’utilisation de mes poivres, mélanges de poivres, baies… J’en ai même offert à plusieurs amis. Voilà, maintenant, vous n’avez plus d’excuse pour bien vous équiper 😀

1 comment

  1. georges

    Super, merci de partager vos connaissances et vos astuces pour acheter des moulins. Pour notre part, le poivre du Vietnam est lui aussi super sympa. Nous partageons votre enthousiasme pour les poivres du Sarawak et de Kâmpôt. Belles découvertes à venir.
    Cordialement.
    Viviane et Georges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de vérifier que vous êtes bien un internaute et non un robot, merci de compléter cette opération de mathématique toute simple : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>