Poulet rôti fondant, farci sous la peau et ses petites gousses d’ail confites

Poulet rôti fondant, farci sous la peau et ses petites gousses d’ail confites

[donotprint]Le poulet rôti farci sous peau est une recette qui ne circule pas beaucoup dans les livres de cuisine. Quel dommage car comme vous pourrez le lire, elle est vraiment facile à réaliser et délicieuse.

J’avais déjà entendu parler de la farce sous la peau pour la volaille mais ma curiosité n’était pas allée plus loin. Et puis la vue de cette recette dans une émission de Télématin m’a donné envie de tester. Pendant la cuisson, les parfums généreux nous avaient mis l’eau à la bouche. Et puis…en goûtant, tout le monde a adoré.

La farce sous la peau rend la chair fondante et moelleuse, très parfumée. Pour ne rien vous cacher, nous faisons cette recette régulièrement et j’espère que la lecture des prochaines lignes vous donnera envie de tester, car vraiment, cela en vaut la peine.[/donotprint]

Je conseille de choisir un poulet fermier : d’abord parce que vous profiterez pleinement de sa chair généreuse, et ensuite, parce que la peau est un peu plus épaisse et donc moins fragile que celle de la plupart des poulets classiques. Cela dit, avec un poulet classique, ça fonctionne bien aussi (déjà testé) !

Ingrédients :

  • 1 gros poulet (fermier si possible – sorti à t° ambiante 2 heures avant, très important)
  • 3 cuil. à s. de St Môret
  • 3 cuil. à café d’épices Viandes blanches
  • 1 cuil. à s. de persil frais haché
  • 1 grosse échalote hachée
  • Sel
  • une dizaine de gousses d’ail frais
  • Gingembre moulu

Préparation :

  • Préparer la farce : dans un bol, mélanger le St Môret, l’échalote, le sel et le persil. Y ajouter les épices et bien mélanger.
  • Farcir le poulet : glissez délicatement vos doigts sous la peau d’abord une première fois pour bien la décoller de la chair (ne pas trop soulever pour ne pas déchirer la peau. Toujours avec vos doigts, glissez délicatement la farce sous la peau du poulet (dos, ventre, cuisses…). Le but du jeu, vous l’aurez compris, c’est de ne pas déchirer la peau.
  • Mettre 3 à 4 gousses d’ail épluchée dans le poulet. Le déposer sur un plat préalablement huilé. Assaisonner le poulet : gingembre, assaisonnement viande blanche ou curry, sel…
  • L’astuce de cuisson est la position du poulet : mettez-le sur le côté ! Et déposer une noisette de beurre dessus afin qu’il dore à la cuisson.
  • Déposer 3 à 4 noisettes de beurre autour du poulet, ainsi que le reste des gousses d’ail épluchées. Enfourner à mi hauteur, pendant 50 min, en retournant le poulet sur l’autre côté à 20 min. de cuisson, puis le remettre droit 10 min. avant la fin de la cuisson.
  • La farce va permettre d’attendrir la chair, en lui donnant une saveur incroyable. Vous aurez déjà faim en sentant les odeurs de cuisson  !
  • Servez avec des petites pommes de terre, ou une belle salade verte !
Infos pratiques...
recipe image
Recette :
Poulet rôti fondant, farci sous la peau et ses petites gousses d’ail confites
Publiée le :
Temps de préparation :
Temps de cuisson :
Temps total :
Note moyenne
51star1star1star1star1star Based on 2 Review(s)

9 comments

  1. La Pépette

    Ah ben c’est malin …!!! J’ai envie de poulet rôti là tout de suite.
    Petite, c’était LE repas du dimanche : poulet fermier (élevé chez nous)compote de pommes reinettes et patates sautées.
    Elle est pô belle la vie !

  2. Les épices rient

    Bonjour Tempérence !
    ça fait plaisir de te revoir ici 😉 !
    Crois-moi, cette recette est une tuerie…
    Pour le gingembre : tout est question de dosage (tout comme le poivre et toutes les épices en général) ! Je l’utilise moulu, partout à la place du poivre (viandes blanches, sauces de salades, et les desserts !). Il possède une saveur chaude, fraîche et douce à la fois. Mais ce n’est pas fort du tout, c’est même plus doux que le poivre…!
    Et en plus, il fait beaucoup de bien à l’organisme, contrairement au poivre qui provoque souvent des brûlures !
    Le gingembre facilite la digestion et améliore la circulation sanguine, d’où ses vertus aphrodisiaques !
    Bref, le gingembre, je ne peux que te le recommander !

    PS : j’ai même rencontré des personnes âgées qui s’y sont mises car elles pensaient que c’était fort, et elles se sont rendues compte que non seulement c’était doux, mais aussi que ça leur apportait beaucoup de bien !!

  3. sandrine

    mais bien sûr que je vais tester, à notre table le poulet est roi ! et comme j’ai déjà ces épices miracles…..
    ps : j’ai testé celle « poissons », un vrai régal, ça sublime le moindre petit filet fadasse.

  4. mutuelle

    c’est un blog ou il fais bon vivre…et en plus il y a de la nourriture mon Dieu…que c’est delicieux….donne nous encore plus de recette sur ce blog jadore et jai deja leau a la bouche je vais essayer toute les recette ce weekend

    grand bravo a toi et je te felicite pour ce magnifique blog

  5. Les épices rient

    Rectif :
    Je viens de re-tester la recette, et me suis aperçue que pour que le poulet soit plus facile à farcir, il faut le sortir à température ambiante au moins 2 heures avant de le préparer.
    (Précision ajoutée à la recette)
    Et là, c’est top et beaucoup plus facile à faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de vérifier que vous êtes bien un internaute et non un robot, merci de compléter cette opération de mathématique toute simple : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>