Kouglof au sirop Bostock, version rapide (au Thermomix ou autre robot)

Cette recette de Kouglof est une recette simplifiée, une version rapide si vous préférez, que vous pourrez réaliser facilement. Vous obtiendrez une savoureuse brioche avec une merveilleuse odeur de pâtisserie beurre. En final, je vous propose de réaliser un sirop d’imbibage : le sirop « Bostock » . J’ai préparé cette recette au Thermomix mais bien entendu, vous pourrez l’adapter aisément dans tout autre robot de cuisine (car les étapes ne sont pas spécifiques au thermomix) : Kitchenaid, CookExpert, Smeg, Monsieur Cuisine, Companion, Kenwood etc.

L’Alsace, en plus d’être une région magnifique avec un patrimoine historique et géographique incroyable, offre une grande richesse de spécialités culinaires ancestrales. Qu’il s’agisse de plat salés, de desserts, pâtisseries, biscuits… la gastronomie française doit beaucoup à cette région. Et puis si vous ajoutez à cela les vins d’Alsace, alors là… Bon bref, l’Alsace, on adore ❤️

Parmi toutes les spécialités culinaires sucrées, le KOUGLOF ou « kougelhopf » de son nom originel alsacien, tient une place importante. Cette spécialité Alsacienne est une brioche à pâte levée, tout en hauteur… Son format est lié au moule qui sert à sa préparation.

Alors attention, je ne prétends pas ici détenir LA recette, déjà parce qu’il en existe de nombreuses (moins de levure, plus de levure, une pousse, deux pousses…) et ensuite, parce que cette version est une recette simplifiée. Néanmoins, cette recette est celle sur laquelle j’ai jeté mon dévolu ️🙂 d’abord parce qu’elle est facile à préparer, ensuite parce qu’elle permet d’obtenir, rapidement, un Kouglof savoureux, avec une belle allure.

Avant de vous lancer dans la fabrication de la pâte à KOUGLOF, il faut se procurer un moule ! Traditionnellement, ce moule est cannelé et creusé en son milieu. Ce moule si particulier est traditionnellement en gré ou en terre cuite émaillée car ce sont de bons conducteurs et régulateurs de chaleur. Cependant, son prix reste assez cher. Pour débuter, comme pour cette recette, je vous invite à acheter un moule pas trop cher qui pourra vous servir quelques fois. Ensuite, vous pourrez décider d’investir 30 à 50€ dans un joli et magnifique moule à KOUGLOF. Cela en vaut largement la peine si vous réalisez souvent ce gâteau.

Le kouglof se consomme comme une brioche et se garde quelques jours. La pâte peut être travaillée en version sucrée, pas trop, ou en version salée avec des petits lardons. Une fois cuit, il peut se garder plusieurs jours ou en congeler une partie.

Ingrédients :

Pour la pâte (1 pousse et sans levain)

  • 500f de farine type 45 ou 55
  • Des amandes entières (pour le fond du moule) + des amandes émondées pour tapisser les parois du moule (l’idéal étant de les faire un peu griller)
  • 50g de sucre fin
  • 10g de sel
  • 17g de levure fraîche qui sera diluée dans 1 goutte de lait tiède
  • 1 grosse poignée de raisins secs
  • Du kirch ou du rhum pour faire tremper les raisins 24h avant
  • 220 g de beurre doux de qualité, qui sera sorti plusieurs heures avant du réfrigérateur afin qu’il soit mou
  • 3 oeufs de 60 g chaque (poids avec coquille !)
  • Sucre glace et amandes effilées pour la finition…

Pour le sirop Bostock :

  • 25cl d’eau
  • 350g de sucre fin en poudre
  • 30g d’eau de fleur d’oranger
  • 40 g de poudre d’amande

Préparation de votre Kouglof au sirop Bostock :

  1. Mettre la farine, le sucre, le sel dans la cuve du thermomix. Bien mélanger quelques instants, vitesse 2.
  2. Ajoutez les oeufs, un par un en mélangeant vitesse 2.
  3. Ajoutez la levure, mélangez vitesse 2.
  4. Ajoutez le beurre, mélangez vitesse 2 quelques instants, puis 4 minutes vitesse 5.
  5. La pâte est souple et élastique, en ruban.
  6. Ajoutez les raisins réhydratés, mélangez 1 minute.
  7. Beurrez de façon épaisse et généreuse votre moule à Kouglof. Mettre les amandes entières dans le fond et les amandes émondées semées sur les parois.
  8. Glissez votre jolie pâte dans le moule. Couvrir d’un linge et mettre dans un endroit chaud à température constante d’environ 20 à 22°C (comme par exemple la salle de bain) !
  9. Au bout de quelques heures (entre 1 et 4 heures…) la pâte aura atteint le haut du moule.
  10. Le four est préchauffé à 170°C précisément (j’utilise un thermomètre à four, indispensable selon moi mais c’est à vous de voir).
  11. Glissez votre kouglof dans le four et baissez un soupçon la chaleur à 160°C, position chaleur tournante durant 45 minutes.
  12. Vérifiez la cuisson du kouglof puis, laissez refroidir.
  13. Pendant la cuisson du kouglof, préparez le sirop Bostock : amenez l’eau + le sucre à grosse ébullition. Coupez le feu. Ajoutez la poudre d’amande, l’eau de fleur d’oranger, mélangez. Laissez refroidir un peu dans un récipient assez large.
  14. Lorsque le kouglof est froid, l’imbiber en le tournant plusieurs fois dans le plat qui contient le sirop bostock. Laissez égoutter saupoudrez de sucre glace.
  15. A la dégustation, mon kouglof sentait bon la pâtisserie au beurre… La pâte n’était pas tassée, un peu aérée, et présentait des petites alvéoles. Sucré juste à point je n’aime pas trop les pâtisseries trop sucrées.

Les textes et photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété de www.lesepicesrient.fr . Toute copie/utilisation/reproduction, même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.
Infos pratiques...
recipe image
Recette :
Kouglof au sirop Bostock, version rapide
Publiée le :
Temps de préparation :
Temps de cuisson :
Temps total :
Note moyenne
51star1star1star1star1star Based on 1 Review(s)

Partager sur les réseaux sociaux

Laissez-moi un petit message au sujet de cet article...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de vérifier que vous êtes bien un internaute et non un robot, merci de compléter cette opération de mathématique toute simple : *

Pas encore de commentaire.