Mes 10 astuces et conseils faciles pour réussir votre Galette des Rois à la frangipane

Comment faire pour que ma galette gonfle ? Pourquoi ma galette est plate ? Pourquoi ma galette est retombée ? Si vous avez déjà réalisé au moins une fois votre galette des rois maison, vous pouvez vous poser une multitudes de questions lorsque celle-ci ne ressemble pas tout à fait à la jolie galette du pâtissier 🙄 . Comme vous, je me suis posée beaucoup de questions et pendant ce temps là, mes galettes bien que délicieuses, n’étaient pas très jolies. Peut-être que vous n’avez encore jamais réalisé de galette feuilletée ? Dans ce cas, vous pouvez avoir envie de mettre toutes les chances de votre côté pour que votre premier essai sois réussi 😉 Cet article est donc fait pour vous.

Déjà, je peux vous assurer qu’il est très facile d’obtenir une galette bien gonflée, qui se développe bien à la cuisson et surtout, reste gonflée une fois refroidie. Ici, je vais donc vous parler de galette des rois feuilletée à la frangipane.

Pour cela, j’ai compilé ici mes 10 astuces les plus importantes pour réussir votre galette des Rois. Ces conseils, je les ai appliqués (à l’exception de la pâte feuilletée inversée) dans ma super recette de galette feuilletée maison que vous pouvez découvrir en cliquant ici. Je vous souhaite une bonne lecture ! Si vous avez d’autres conseils et astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaires sous la recette… En complément, je vous invite à lire les précieux conseils de Mercotte au sujet des galettes des rois feuilletées.

Voir ma recette ici

1° La qualité de la pâte feuilletée

Pour obtenir une belle galette feuilletée, croustillante et bien gonflée, il n’y a pas de mystère, il vous faut une excellente pâte feuilletée artisanale : faite maison ou bien artisanale, achetée chez votre boulanger par exemple.

Même si certaines pâtes feuilletées industrielles sont très bonnes (comme celle de Picard, pur beurre, par exemple), vous n’obtiendrez pas de beau résultat avec ces pâtes.

2° La pâte feuilletée inversée

Pour que votre galette soit bien régulière, comme dans les grandes pâtisseries, l’idéal est d’utiliser une pâte feuilletée inversée. Je n’ai pas utilisé de pâte feuilletée inversée pour réaliser ma galette, mais c’est bien de savoir qu’avec un feuilletage inversée, vous obtiendrez un résultat visuel qui sera encore supérieur, et très régulier.

Qu’est-ce qu’une pâte feuilletée inversée ? Contrairement à la pâte feuilletée classique qui consiste à enfermer une couche de beurre entre deux couches de pâte, on enferme une couche de pâte entre deux épaisseurs de beurre. Si vous avez envie de vous lancer dans l’aventure de la pâte feuilletée inversée maison ou bien pour votre connaissance personnelle, je vous propose la lecture du très bel article du site thefrenchpatissier.com à ce sujet, avec un dossier technique très complet 🙂

3° On est gentil avec la pâte feuilletée ❤️

Pendant toute la préparation de votre galette, soyez gentil avec votre pâte : ne pressez pas trop votre pâte feuilletée et de l’écrasez jamais ! Ayez toujours la main légère et délicate. Sinon, vous allez écraser votre feuilletage et il ne montera pas bien aux endroits écrasés.

4° On ne mégotte pas sur la qualité des amandes

Au lieu d’acheter de la poudre d’amande toute prête, je vous conseille d’acheter des amandes entières décortiquées, non mondées (avec la peau). Prenez le temps de les torréfier au four à 180°C pendant 10-15 minutes, ce sera délicieux !

Vous pouvez également ajouter des noisettes en poudre, également torréfiées. Un régal…

5° Retourner sa galette avant cuisson

Pour que votre galette soit jolie, bien montée et afin que la garniture soit bien répartie, il faut retourner la galette avant cuisson (et avant dorage) 🙃 Je vous explique cela dans la recette, je vous dis comment faire car je l’ai fait et c’est très facile. Mais cela rajoute 2h de plus à la préparation car il faut laisser la galette bien refroidir avant de la retourner.

6° Un dorage soigné

On y va doucement sur le dorage : on ne charge pas trop son pinceau, on garde la main légère et surtout, on veille à ce qu’il n’y ait pas de surplus d’oeuf qui noircirait à la cuisson.

L’ensemble de votre pâte doit être doré, sans surcharge.

7° Piquer sa galette avant cuisson

Pour que votre galette monte bien, il faut réaliser des petits trous sur le dessus de la galette, tout autour au niveau de la frangipane, juste avant de l’enfourner. Ces petits trous doivent être réalisés finement, avec un cure dents par exemple.

8° Bien choisir sa plaque de cuisson

Pour une cuisson parfaite et homogène, il faudrait être équipé d’une plaque de cuisson micro perforée. Ceci permet d’obtenir une cuisson bien dorée, bien croustillante en dessous, comme en pâtisserie. Alors je sais… c’est un équipement supplémentaire mais je préfère quand même vous en parler et tout vous dévoiler pour obtenir le meilleur résultat.

A la maison, je n’ai pas de plaque de cuisson micro perforée, mais j’ai un moule à tarte micro perforé avec un fond amovible. Alors j’ai cuit ma galette sur ce fond que j’ai posé sur la grille de mon four, le tout recouvert de papier cuisson. C’était parfait !! Le dessous de ma galette était bien doré, magnifique !! Donc peut-être que vous trouverez une astuce chez vous, il ne faut pas hésiter à faire avec les moyens du bord, ça marche très bien. Et puis sinon, sur une plaque de cuisson traditionnelle, ce sera très bien aussi bien sûr.

9° Bien positionner votre plaque de cuisson

Positionnez votre plaque de cuisson non pas à mi-hauteur du four mais plutôt un tout petit peu en dessous. Comme le feuilletage monte pendant la cuisson… il est donc préférable que le dessus, une fois gonflé, se trouve à mi-hauteur du four.

10° Une cuisson douce et longue

Ne cuisez pas votre galette trop fort, sinon, votre feuilletage va monter trop vite et il retombera. Je vous suggère un début de cuisson à 200°C pendant quelques minutes puis une cuisson à 170-180°C. Le tout, 45 minutes.

Conseil BONUS : la touche finale pour une galette bien brillante !

Pour une galette bien brillante, l’astuce consiste à appliquer un sirop sur votre galette à la sortie du four ! Ce sirop est simplement préparé avec un « tant pour tant » d’eau et de sucre. Vous l’appliquez sur votre galette à la sortie du four (ou encore tiède) et puis vous replacez votre galette au four, four éteint, 5 minutes, pour enlever l’humidité (conseil de Mercotte).

A présent que vous savez tout (ou presque) sur la galette, il ne vous reste plus qu’à aller découvrir ma super recette ici 😉

Les textes et photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété de www.lesepicesrient.fr . Toute copie/utilisation/reproduction, même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.
Summary
10 astuces et conseils faciles pour réussir votre Galette des Rois à la frangipane
Article Name
10 astuces et conseils faciles pour réussir votre Galette des Rois à la frangipane

Partager sur les réseaux sociaux

Laissez-moi un petit message au sujet de cet article...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image

Pas encore de commentaire.