Tajine de poulet, mangue et pêches au miel épicé

Tajine de poulet, mangue et pêches au miel épicé

 

Nombreuses sont les déclinaisons sucrées salées que l’on peut réaliser autour du tajine. Après le tajine de poulet aux abricots secs…je vous propose une variante autour de la mangue et des pêches… Les épices chaudes associées aux saveurs douces des fruits et du miel épicé : un vrai bonheur dans l’assiette !

    Ingrédients (pour 4 pers.) :

    • 4 cuisses de poulet
    • 2 oignons
    • 1 mangue coupée en gros cubes
    • 2 pêches jaunes coupées en petits quartiers, sans la peau
    • 2 cuil. à café d’épices à Tajine*
    • 1 cuil. à s. de miel
    • Huile d’olive
    • Sel

    Préparation :

    1. Dans une cocotte, faire fondre les oignons coupés en fines lamelles avec un filet d’huile d’olive.
    2. Pendant ce temps, ôter la peau du poulet, puis passez-les sous l’eau claire.
    3. Assaisonnez les cuisses de poulet avec les épices en les massant bien
    4. Déposer les cuisses de poulet dans la cocotte et ajoutez un peu de sel.
    5. Verser 1,5 verres d’eau, puis cuire à feu doux
    6. Après 35 minutes, sortir les cuisses de la cocotte et les réserver au chaud.
    7. Faire réduire le bouillon à feu vif jusqu’à obtention d’une sauce onctueuse.
    8. Une fois l’onctuosité obtenue, replonger les cuisses de poulet, ajoutez les fruits, le miel couvrir et finir la cuisson à feu doux pendant 10 bonnes minutes

    Servir avec de la semoule, du boulgour ou des légumes.

    Astuce :

    Pas de fruits frais ? Prenez des fruits surgelés ! Ils feront l’affaire !

    *Attention au dosage des épices ! La meilleure quantité est celle qui vous conviendra… Il vaut mieux en rajouter petit à petit plutôt que d’en mettre trop en une seule fois : votre palais sera le meilleur test !!

     

    9 comments

    1. Bertrand

      Bonjour,

      Votre blog est super intéressant et je vous invite à participer demain au « talk »: « Nouvelle cuisine. Les femmes sont-elles toujours les chefs? animé par Kenza Braiga, mardi 23 septembre de 17 à 19h sur la seule radio 100% famille. Posez vos questions, confrontez vos opinions à l’antenne en appelant le 01 70 62 9000.

      Moléculaire, allégée, la cuisine se modernise ! Mais à qui profite ce business ? Menu hors de prix, assiettes light, cette mode est-elle réservée à une élite ? Quand aliment rime avec argent, sommes-nous tous invités à table ?

      Appel à témoins:
      – Vous êtes chef cuistot, cordon bleu, grand créateur en art alimentaire
      – Chaque mode culinaire vous inspire, vous pousse à innover, et vous avez des astuces à partager pour des menus à moindre prix.
      – Au contraire vous ne supportez pas ces modes alimentaires en constant remaniement, pour vous seule la cuisine traditionnelle mérite qu’on s’y intéresse.
      – Vous ne supportez pas de vous mettre aux fourneaux, mais les nouvelles recettes à la mode vous intriguent, vous titillent.

      Je réalise une chronique « LadyBlog » avec Kenza Braiga sur les commentaires trouvés dans les blogs comme les votres et concernant le thème de chaque émission le mardi.
      Posez vos questions, confrontez vos opinions à l’antenne en appelant le 01 70 62 9000. Je vous attends avec impatience!

      bonne semaine.

      PS :Ecoutez Parenthèse Radio en FM dans l’Est parisien, à Creil sur 101.3, Meaux sur 101.3 et Melun sur 97.6
      à Clermont-Ferrand sur 88.1, Limoges sur 90.5, Dijon sur 94.1, Marseille sur 103.1, Troyes sur 93.4, Tours sur 98 .2, Toulouse sur 90.5 et en octobre à Amiens sur 88.4, en novembre à Caen 98.7, le Mans 87.6, Laval 87.6

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Afin de vérifier que vous êtes bien un internaute et non un robot, merci de compléter cette opération de mathématique toute simple : *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>