Fève tonka : de nouvelles idées pour la cuisiner

Fève tonka : de nouvelles idées pour la cuisiner

Au fil de mes pérégrinations sur le web, je me suis arrêtée sur cette vidéo québécoise très intéressante au sujet de la fève tonka. Il s’agit d’un mini reportage, bien animé et plein de bonnes idées :


L’épicerie – La fève tonka par radio-canada

En résumé, voici les informations qu’il faut retenir (complétées par d’autres recherches) :

La fève tonka : origine, culture

Arbre cumaru

La fève tonka est un fruit. Enfin, pas vraiment. Précisément, c’est le noyau du fruit de l’arbre de Tonka. Cet arbre est aussi appelé « Gaïac de Cayenne ». Cultivé en Amérique centrale et Amérique du Sud, c’est un arbre superbe, impressionnant par sa taille et sa forme. Il pousse très bien dans la jungle. Son bois (le coumarou ou cumaru) est très apprécié pour sa résistance.

Signe distinctif de la fève tonka

La fève tonka est très appréciée pour son arôme chaud et intense, rappelant des notes de caramel, vanille et amande. Les québécois la marie facilement avec les pommes et le sirop d’érable. Pour ce qui est des pommes, je connaissais déjà, c’est délicieux. J’ai donc testé avec le sirop d’érable, et bon sang, quelle tuerie !

D’ailleurs, le gentil Môssieur interviewé au sujet de la fève tonka, évoque une recette toute simple. Des pommes coupées en quartiers, caramélisées à la poêle avec du sirop d’érable, rehaussées d’un peu de fève tonka. Le tout servi sur une gaufre avec de la glace.

Ci-dessous, j’avais fait cette belle recette inspirée de ces conseils :

Panna cotta à la fève de tonka

Panna cotta à la fève de tonka et sa compotée de pommes au four et sirop d’érable

Fève tonka et « coumarine » : on exagèrerait pas un peu, là ?

Comme toutes les épices et plantes aromatiques, la fève tonka se consomme à juste dose. Si vous êtes curieux de cette fève, vous aurez probablement découvert qu’elle contient de la coumarine en faible quantité. Je me suis pas mal renseignée au sujet de cette substance car j’ai lu toutes sortes d’idioties sur le web. Ce qui est dit dans cette vidéo est très juste et remet un peu les pendules à l’heure au sujet de la « coumarine ». Quelques compléments d’infos :

La coumarine est une substance naturelle, présente dans de nombreuses plantes. Le nom de coumarine vient de « cumaru »  signifiant « arbre de Tonka » en langue amazonienne. Il est conseillé d’éviter de la consommer à forte dose. Quel scoop ! C’est un peu comme si je vous disais qu’il vaut mieux éviter de passer votre journée à croquer des racines de gingembre. Tout comme le romarin, le thym, le safran…une épice ou une plante se consomme à juste dose.

  • D’ailleurs, saviez-vous qu’on trouve aussi de la coumarine dans : la cannelle, la lavande vraie, le céleri, le miel, la sauge etc…? Elle est aussi utilisée par de nombreuses marques de parfums.

J’espère que cette vidéo vous aura donné envie, comme à moi, de tester d’autres utilisations de la fève tonka. Dans quelques jours, je publie la recette proposée par le Chef pâtissier québécois Patrice Demers…

A découvrir 😉 !



6 commentaires

  1. circuit Amérique du sud

    C’est intéressant, je suis allée plusieurs mois pour un voyage en Amérique du sud mais je n’ai jamais entendu parlé de cette fève. Aurais-tu des conseils de préparation pour la recette au caramel qui semble intéressante?

  2. mozelle

    bonjour hier j’ai fais mini cakes avec les restes
    de 3 chocolats ( blanc café et noir) bon sang ce fut un régal bonne journée

  3. Nadine Libotte

    Bonjour
    Pouriez vous me dire ou on peux trouver des Fève de Tonka car j’ai une recette de confiture a faire
    Merci bien a vous Nadine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de vérifier que vous êtes bien un internaute et non un robot, merci de compléter cette opération de mathématique toute simple : *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>