Terrine maison, façon Grand mère

Cette terrine maison peut tout à fait être consommée en entrée, ou à l’apéritif sur de petits toasts tièdes de pain grillé…

La quantité d’ingrédients peut vous faire peur, mais regardez de plus près, et vous verrez qu’en dehors de la viande, il s’agit d’ingrédients que vous avez probablement déjà dans vos placards !

Ingrédients

  • 500 gr. de porc échine + 400 gr. de gorge de porc en cubes
  • 1/2 filet mignon (ou râbles de lapin)
  • 2 verres de vin blanc
  • 1 pincée de mélange 4 épices
  • 4 échalotes
  • 2 gousses d’ail
  • 1/2 botte de persil frais
  • 2 oeufs
  • 1 cuil. à s. de crème fraîche
  • 2 cuil. à s. de farine
  • 3 cuil. à s. de Cognac
  • Barde de porc
  • Sel, poivre, un peu de sucre

Préparation

    La veille :

  1. Faire mariner les cubes de porc avec le vin blanc, les échalotes, l’ail, le cognac, le 4 épices, le sel, le sucre, le poivre.
  2. Le lendemain :

  3. Hacher tout le contenu de cette marinade (jus compris), avec le persil frais. Puis ajouter les 2 oeufs, la crème et la farine, bien mélanger.
  4. Préchauffer votre four à 200°C (thermostat 6,5).
  5. Chemiser une terrine (film), mettre la moitié de la farce. Poser dessus les morceaux de filet mignon (ou râbles de lapin). Recouvrir avec le reste de la préparation. Bien tasser. Couvrir l’ensemble avec les bardes de porc.
  6. Cuire au four, au bain marie au moins 1h30 à 200°C.
  7. Une fois cuite, la sortir du four, et bien la presser avec des poids pendant qu’elle est encore chaude. La laisser refroidir sous les poids avant de déguster…
  8. Astuce : pour vérifier la cuisson de la terrine, la piquer avec une aiguille, si elle ressort bouillante, c’est que votre terrine est cuite !

    Infos pratiques...
    recipe image
    Recette :
    Terrine maison, façon Grand mère
    Publiée le :
    Temps de préparation :
    Temps de cuisson :
    Temps total :
    Note moyenne
    51star1star1star1star1star Based on 8 Review(s)

Les textes et photographies ne sont pas libres de droit et sont la propriété de www.lesepicesrient.fr . Toute copie/utilisation/reproduction, même partielle, n’est pas autorisée, merci de votre compréhension.

Partager sur les réseaux sociaux

Laissez-moi un petit message au sujet de cet article...

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afin de vérifier que vous êtes bien un internaute et non un robot, merci de compléter cette opération de mathématique toute simple : *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
  • axoulle
    26 décembre 2009

    cette terrine a l’aire bien sympas miam

  • Nathalie
    26 décembre 2009

    Très joli blog ! De très belles photos … et des recettes non moins alléchantes !

  • Audrey...
    27 décembre 2009

    ça m’a l’air terriblement bon tout ça … par contre pour les gorges de porc, faut commander ce genre de truc à l’avance ou ils en ont en stock si tu viens en demander ???
    ça m’a toujours un peu fait peur, mais ça entre dans la composition, alors pourquoi pas tester n’est ce pas ?

    Pour ton comm. sur ma bûche, en fait, je roule toujours après ma génoise ou biscuit, en le laissant bien sur le torchon bien humide, jusqu’à refroidissement, j’ai jamais eu de souci !!!

  • Les épices rient !
    27 décembre 2009

    @ axoulle : Non seulement elle en a l’air, mais elle l’est 😀

    @ Nathalie : Merci merci !!!

    @ Audrey : très bonne remarque ! La gorge de porc est un morceau que je trouve assez facilement en grande surface (Intermarché par ex.), s’il n’y en a pas, il faut demander au boucher du rayon de t’en préparer. C’est un morceau indispensable en terrine car il va apporter le « gras » dont la terrine a besoin :
    – Pour ne pas se dessécher
    – Pour rester moelleuse
    Par ailleurs, ce morceau ne rejette pas (ou très peu) de graisse à la cuisson, il est donc intéressant !
    Il ne faut pas en avoir peur, bien que le morceau ne soit a priori pas très sexy, tu verras en réalité qu’il n’a rien de repoussant. Et surtout, c’est en l’utilisant que tu constateras par toi-même son importance et son intérêt.
    C’est une excellente recette, très fine, tu peux y aller les yeux fermés !
    PS : merci pour la précision sur la génoise, je retiens cette excellente idée

  • Audrey...
    2 janvier 2010

    Meilleurs voeux pour 2010 à toi et en attendant de pouvoir continuer à me régaler les yeux de tes petits plats (et de les tester parfois aussi !!!)

    bises

  • nana
    2 mars 2011

    Bonjour ! Que ça à l’air bon :love:
    Pouvez vous m’en dire plus au sujet de la barde de porc ? Je ne connais pas… ^^